Europe, Islande, Voyage

Ce qu’il faut savoir avant d’aller en Islande

L’Islande avec ses paysages extraordinaires mis en avant dans de nombreux films et séries (comme Game Of Thrones) fait rêver grand nombre de voyageurs.

Résultat de recherche d'images pour "game of thrones islande"

Mais à l’inverse de pays du Nord comme la Norvège, ce petit pays nécessite une préparation toute particulière afin de profiter au mieux de son séjour! Vous n’êtes pas sans savoir qu’avant chacun de mes voyages, je passe un certain temps à étudier le pays et les villes, les cites à ne pas louper, et les erreurs à ne pas commettre. Voici donc ma petite liste pour vous permettre d’économiser du temps 🙂

1- La monnaie locale

Bien que situé en Europe, l’Islande possède sa propre monnaie: la couronne islandaise. Globalement, 1€ = 125 ISK, donc 10€ = 1250ISK et 50€= 6250ISK.  Sachez que ce pays est le 2e pays le plus chers au monde après Bora Bora… Faîtes donc attention lorsque vous pensez faire une bonne affaire, il est toujours intéressant de faire la conversion !

2- Le décalage horaire

Alors certes le vol Paris-Reykjavik dure 3h30, le pays est en partie dans le cercle polaire, mais il n’y a qu’une heure de décalage. Et bonne nouvelle, une heure en moins par rapport à l’hexagone! De quoi profiter encore plus dès l’arrivée 🙂

3- L’odeur du souffre

Préparez-vous à sentir l’œuf pourri… L’eau est chauffée naturellement grâce aux nombreux volcans, et l’eau chaude qui vous arrive dans les douches ou robinets a une odeur très désagréable, mais à laquelle on termine étonnamment par s’habituer! Le point positif est que vous ne trouverez pas d’eau plus pure que dans ce pays. Pas la peine d’acheter de bouteille d’eau au supermarché, contentez-vous simplement d’aller au robinet. Les sources d’eau chaude naturelles étant nombreuses, certaines villes « sentent » le souffre, et même les fenêtres fermées, vous n’y échapperez pas! 😛

4-Rouler en Islande

L’Islande a la particularité d’avoir une route principale qui fait tout le tour du pays. Sur cette route, la vitesse est limitée à 90km/h, et contrairement à ce que l’on peut croire, plusieurs radars viendront vous surprendre! Concernant le code la route, nous avons remarqué que lorsque l’on souhaite doubler la voiture devant nous, cette dernière enclenche son clignotant droit pour vous indiquer que c’est « ok ». Nous n’avons également jamais entendu un seul klaxon. Le retour en France est d’autant plus douloureux.

Quand vous prenez la route, soyez sûrs d’avoir toujours assez d’essence pour atteindre la prochaine ville. Vous pouvez rouler 200 kilomètres sans croiser âme qui vive, donc arrêtez vous quand vous voyez une station essence!

En hiver, si vous n’avez pas la voiture appropriée (à savoir un bon 4×4), le centre du pays ne vous sera pas accessible en raison des conditions climatiques trop extrêmes.

5- La météo et les longues nuits en hiver

Nous avons eu la chance de n’avoir que du soleil durant notre séjour, et une nuit de neige. Toutefois, la région est connue pour ses « suprises », à savoir que vous pouvez avoir de la pluie, de la neige, du soleil ou des rafales de vents en un rien de temps!

Contrairement à ce que l’on pense, il ne fait pas si froid. Pour y être allés mi-décembre, nous avons seulement eu -14°C. Le vent est cependant traître, couvrez-vous donc en conséquence.

6- Shopping

En tant que non résident du pays, n’oubliez pas de demander la détaxe pour tout vos achats supérieurs à 6000 ISK! De quoi compenser et se faire un peu plus plaisir. Le document qui vous sera remis en caisse est à présenter au guichet des taxes à l’aéroport, en plus du ticket de caisse.

Si vous souhaitez vous ramener des pulls typiquement islandais, aller plutôt voir les mamies tricoteuses. A Reykjavik, que ce soit les plaids ou pulls en laine, les prix grimpent facilement à 100€ minimum. Pensez donc à bien comparer les prix, et à favoriser les achats en dehors de la capitale. A côté de la station essence de Vik par exemple, la boutique vous permet même de voir le processus de fabrication!

7- Nourriture locale

Comme vous pouvez vous en douter, le poisson est très présent dans les assiettes islandaises! Les Fish’n chips sont par ailleurs délicieux, en particulier dans les restaurants du côté du port de la capitale… Le mouton constitue également un des plat préféré des locaux, et ce, pas toujours de façon bien ragoutante.

Attention au cliché de la viande de baleine! Certes le pays autorise encore cette chasse, sauf que très peu d’islandais en consomment, tandis que les touristes, eux, encouragent cette chasse puisqu’ils sont les principaux mangeurs de baleine. Triste… De même pour la viande de « puffin » (macareux en français), cet oiseau si mignon qui représente le pays et qui n’est visible que de mars à octobre.

En conclusion si vous voulez manger comme un local, favorisez la viande de mouton, et le poisson frais!

8- Bonus : culture

Les islandais croient aux elfes, trolls et autres créatures qui constituent le « petit peuple ». En effet, près de 62% de la population pensent que ces créatures invisibles existent, à tel point qu’il y a même une école d’elfes, dans laquelle les professeurs expliquent comment reconnaître les 13 sortes d’Elfes que l’on peut rencontrer. Attention donc quand vous roulez, ce serait dommage d’en écraser un 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *