Crète, Europe

Points utiles pour se préparer à la Crète

Quand on imagine la Crète, on pense certes aux plages et aux oliviers, mais rarement à d’autres petits points utiles. Si jamais vous voulez vous y rendre ou que vous êtes sur le point de partir, je vous invite à noter ces petits points afin d’éviter les mauvaises surprises une fois sur place!

1: Fuseau horaire

Bien qu’on ne soit pas si loin de la France, il est 1h plus tard que par chez nous 🙂

2: Conduire en Crète

Dans le livre que j’avais acheté (Lonely Planet encore une fois), il était en effet noté qu’il fallait prendre ses précautions sur la route.

On dit souvent que le danger vient des autres, ici ne fait pas exception. La plupart des routes n’ont plus de signalisation, et quand elles en ont, vous devez alors faire attention aux nid-de-poule parfois très surprenants!

Il est de coutume de se mettre sur la voie de gauche lorsque quelqu’un souhaite vous dépasser ou que vous roulez moins vite que la moyenne. Donc oui, la bande d’arrêt d’urgence n’en est pas vraiment une ici!

Les dépassements se font en toutes circonstances, tantôt sur des chemins de terre, tantôt sur les bandes blanches continues. Le mot d’ordre est donc: mettez vous sur le côté afin de faciliter le passage si vous voyez que vous gênez 🙂

Niveau sécurité routière, sachez aussi que la plupart des conducteurs de 2 roues (surtout en ville ou en périphérie) ne portent pas de casque.

3: Habitudes et coutumes

  • À table

En deux semaines, nous avons pu profiter des bonnes spécialités locales: poisson, huile d’olive, miel,… Mais quand on va au restaurant quotidiennement, je pense que nous avons tous tendance à faire attention pour pouvoir profiter à côté. La très bonne surprise, c’est qu’ici, le dessert est rarement proposé à la carte, celui-ci arrive gratuitement au moment de payer: pastèque, melon, flan, gâteaux, raisons… Et verre de raki!

C’est une liqueur faite à partir de raisin souvent faite maison, servie avec un petit shooter. Yamas! 

  • Petit coin

Je pense que la plus grande surprise de ce voyage se trouve aux toilettes. Partout où nous sommes allés, que ce soit à l’hotel, au restaurant, en bateau ou chez des particuliers, tous affichaient la même pancarte: la papier doit allé dans la poubelle, peu importe ce que vous faîtes!

Au début ça surprend, mais quand on n’a pas le choix, on fini par s’y habituer 😉

3: Connaître quelques mots

Voyager et visiter c’est bien, essayer de s’intégrer c’est mieux! Alors certes on ne va devenir bilingue grec du jour au lendemain, et fort heureusement la plupart des panneaux sont en anglais, mais parler 2-3 mots est toujours bien vu et les locaux vous corrigent gentiment si besoin.

  • Bonjour : Kalimera 
  • Salut:  Yassas!
  • Bonsoir: Kalispéra
  • Merci // Merci beaucoup: Efcharisto // Efcharisto poly
  • Santé!:  Yamas!
  • Oui: Nai // Non: Mi

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *