Europe, Norvège

Découvrir le sud de la Norvège en quelques jours

Découvrir la Norvège en quelques jours? Oui c’est possible, à condition d’être prêt à renoncer à quelques heures de sommeil pour les passer sur la route! Après l’Islande et la Suède cap sur une nouvelle région scandinave: le sud de la Norvège et ses célèbres fjords.

L’an dernier nous étions tombés amoureux de l’Islande pour ses paysages lunaires et dépeuplés. La Suède par la suite avec Stockholm était une preuve de plus que les pays du nord attirent bien plus mon attention, d’autant plus en plein hiver, où ces pays sont véritablement « dans leur jus ».

En partant de Barcelone le jeudi soir, nous avons fait escale à Vienne avant de décoller pour Bergen le lendemain matin. Arrivés à 8h30, nous avons eu le plaisir d’être upgradés pour la location de la voiture, et c’est donc en X5 que nous avons eu le plaisir de commencer ce séjour (merci Avis!) !

Comme à chaque voyage, vous savez que j’aime organiser et planifier nos journées afin d’optimiser au maximum le séjour. Une fois de plus, j’ai pris grand plaisir à lire, comparer et rechercher ce qu’il ne fallait pas louper dans les fjords de l’Ouest.

En résumé? Environ 20 heures de voiture, 6 ferry, 1000km de route, 7h de train.

Le premier jour, nous avons mis cap sur Alesund, à 8h au nord de Bergen. Pour ce premier jour, ayant la météo avec nous, nous n’avons pas hésité bien longtemps avant de prendre nos billets direction le téléphérique de Loen (Loen Skylift). Pour 400 NOK par personne (donc environ 40€), nous somme montés en haut d’une montagne qui domine le fjord à 1000m d’altitude. Ce téléphérique vous grimpe là-haut en seulement 10min, et c’est également un des plus raides puisque qu’il monte à 60°!

Le soir nous sommes arrivés à Alesund vers 20h, où nous avions réservé une chambre à l’hôtel Scandic (une des principales chaînes hôtelières du pays). Pour se remettre de la nuit à l’aéroport de Vienne, il nous fallait au moins un bon lit et un petit déjeuner de compétition!

Le lendemain, marche arrière avec pour objectif d’atteindre une église en bois debout à Borgund, véritable symbole de l’époque des vikings. Vers Volda, la neige fraîchement tombée nous a quelque peu barré la route, nous obligeant à faire un détour de 40 minutes. Par la même occasion, nous avons été ravis d’avoir une bonne voiture, tant les routes et villes étaient enneigées!

Vers 17h, nous avons atteint l’église en bois debout de Borgund (Stavkirke en norvégien).

Point culture

L’église en bois debout de Borgund fait parti des 27 dernières du pays. Construite en 1180, c’est la mieux conservée à ce jour, et certainement la plus emblématique car elle est également accompagnée d’un clocher, seul survivant de toute la Norvège! Son toit est orné de 4 têtes de dragon qui rappellent ceux des drakars. A l’intérieur place à la sobriété puisqu’elle n’a pas de banc, les vikings priants alors debout, hommes et femmes séparés d’un côté et de l’autre de l’allée centrale.

Nous sommes ensuite arrivés dans la campagne de Bergen vers 20h (là où nous attendait notre logement), avant d’aller en ville retrouver de la famille.

Le dimanche, nous avons pris plaisir à profiter de Bergen, son téléphérique, de son port si connu et de ses jolies rues qui vous font penser à certains quartiers anglais.

C’est à 23h que nous avons pris le train de nuit direction Oslo, où nous nous sommes réveillés à 6h lundi matin.

Après une visite du centre de la capitale norvégienne, où le vent glacial nous a permis de découvrir quelques bonnes adresses pour se mettre au chaud, nous avons regagné l’aéroport où notre vol de 18h nous a tranquillement ramené à Barcelone.

Ces 4 jours complets ont été bien suffisants pour un premier aperçu du pays, notre envie et amour du grand nord nous pousse d’ores et déjà à regarder un prochain voyage afin de partir à la conquête de Svalbard et ses ours polaires ou de Tromso et des très célèbres Îles Lofoten.

Informations utiles avant de partir

  • La monnaie locale est la couronne norvégienne (NOK). Grosso modo pour 10NOK, comptez 1,20€
  • La limitation de vitesse est de 80km/h, sinon 60km/h ou 30km/h en ville (faites très attention les amendes ne rigolent pas là-bas)
  • Les péages sont automatiques, pas besoin de vous arrêter: la facture vous sera envoyée
  • Pas besoin d’adaptateur, les prises sont les mêmes qu’en Europe
  • Votre carte d’identité vous sera demandée pratiquement à chaque bar ou boîte de nuit, même à 30ans
  • Reines et baleines y sont mangés, même si cela est principalement consommé par les touristes

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *