Hiking, Parcs Nationaux

Comment se préparer à un weekend en roadtrip

Quand on pense aux USA, on pense souvent roadtrip. Et qui dit roadtrip, dit séjour loin de notre petit confort quotidien! La Californie (et plus globalement le pays entier, hein) possède un grand nombre de parcs nationaux, c’est pourquoi en visiter le plus possible était pour nous une obligation ! Un bon bol d’air, des paysages vertigineux, une nature apaisante… Se ressourcer est essentiel pour commencer une nouvelle semaine de travail!

Pour quitter la ville et notre train-train classique, vous avez pu voir que nous sommes souvent partis, que ce soit autour de Los Angeles, ou dans d’autres Etats. Mais ce genre de weekend ne s’improvise pas forcément à la dernière minute selon la période de l’année ! C’est pourquoi j’ai pensé qu’un article orienté organisation serait utile sur le blog ! 🙂

  1. Définir un itinéraire et un budget

Bon, là c’est la grande base. Mais il est évident qu’avant de vous aventurer quelque part, il est essentiel de savoir où vous allez… La notion des distances n’a rien en commun avec celle en France, il est donc crucial de calculer le temps de route pour vous rendre d’un point A au point B. L’idéal est de ne pas partir à plus de 6 heures de voiture si vous partez deux jours. Vous seriez quelque peu crispés de ne pas profiter à fond une fois arrivés ! Ensuite renseignez-vous sur la météo, de cette étape en découle une grande partie de l’organisation (voire même tout votre weekend). N’oubliez pas de réserver une voiture selon l’endroit où vous vous rendez ! Enfin pour le budget, on tourne souvent autour des mêmes sommes pour des durées similaires. Mais celui-ci définira (vous vous en doutez) le bon déroulement du roadtrip. Il est aussi évident de partir avec des personnes qui ont les mêmes envies afin de pas rencontrer trop de problèmes sur place.

Roadtrip

  1. Les essentiels dans votre sac

Si vous partez juste un weekend, votre sac ne devrait pas être trop gros ! Prenez juste vos chaussures de randonnée, une tenue de change en plus de celle avec laquelle vous partez, et le minimum pour la toilette. La plupart du temps vous ne trouverez pas de douche (du moins pas gratuitement), je vous conseille donc d’emporter un paquet de lingettes, du gel désinfectant, et du shampoing sec. Avec ça, vous devriez être à peu près potable !  Si vous partez avec votre moitié, n’oubliez pas les petites menthes, vous allez puer de toutes façons, donc essayez de limiter la casse! 😉

arnold schwarzenegger kindergarten cop there is no bathroom camping

  1. Le matériel pour camper

Ici on retrouve tout simplement les grands classiques ! Une tente, un duvet, un tapis de sol, des lampes (2 que vous poserez autour de vous, et 2 lampes que vous prendrez avec vous quand vous devrez vous isoler), un coussin de voyage. Bien évidemment, à vous d’ajuster selon la zone où vous vous rendez ! Nous concernant, nous n’avions absolument pas le même matériel quand nous sommes allés camper à la Vallée de la Mort, que lorsque nous sommes allés dans la neige à Sequoia Park. Si vous allez dans une zone froide, n’hésitez pas à rajouter une couverture ou deux ! N’oubliez pas d’éteindre vos lumières et de ranger la nourriture dans des boites hermétiques si vous ne voulez pas être dérangés en pleine nuit pas des petits bruits suspects…

CBS nature camping #lifeinpieces gregshort

  1. Question nourriture

Alors là soyez rapides et efficaces ! On va à l’essentiel : des barres de céréales, de l’eau (un bon gros bidon style 5 litres), des crackers salés, ET du beef jerky (love). Ce dernier était la base de nos repas, accompagné de biscuits complets on était d’attaque pour nos longues journées !

Jack Link's Jerky thumbs up agree good job congrats

  1. Attention à ne pas oublier…

Souvent on pense avoir tout prévu et une fois sur place, catastrophe ! Donc voici une petite liste des essentiels qu’il serait dommage d’oublier :

  • Allume feu, bois ET briquet: aux US, vous en trouverez pratiquement dans tous les supermarchés. Chez Ralph on achetait nos petits cageots de bois pour $10 environ. Il est souvent interdit de se servir de mère nature dans les campground, mais vous vous doutez bien que dans ces parcs encadrés, l’unique boutique de survie propose tout ceci à des prix assez vertigineux.
  • Le kit de premiers secours : j’ai fait l’amère expérience de m’ouvrir le pied en me plantant une branche dans le talon alors que nous étions au bord d’un lac, seuls, sans habitation ni boutique à moins d’une heure de route. A l’époque nous étions avec un couple qui était assez bien équipé et rodé pour les roadtrip, ils ont donc eu de quoi nettoyer la plaie et bander mon pied. A notre retour à Los Angeles, mon premier achat a été une boite de premiers secours ! N’oubliez pas qu’on ne peut jamais prévoir ce que nous allons rencontrer sur le chemin, pensez donc à rajouter à votre boite un aspi-venins, une pince a tic, un pince à épiler, et du désinfectant supplémentaire. Vous me direz merci ! 😉
  • Votre matériel photo et l’équipement de la GoPro ! Pensez donc à faire le plein de batterie avant de partir, ce serait dommage de ne garder aucun souvenir autre que celui dans votre tête. Je vous assure que c’est arrivé à plus d’une personne d’arriver sur place et de se rendre compte que la batterie était à plat, ou tout simplement restée dans la cuisine à charger…
  • Réserver votre emplacement de tente dans le campground! Selon la période de l’année, il peut y avoir plus ou moins de visiteurs, et donc de places ! Bien que nous n’ayons jamais payé quoi que ce soit car nous faisions en sorte d’économiser et qu’on cherchait l’aventure, la réservation d’un camp évite le stress de dernière minute et vous assure d’un emplacement pour dormir.

fire camp alaska dusk

Voilà pour les points essentiels, il en va de vos goûts de modifier cette liste, mais globalement, tout bon voyageur devrait s’y retrouver ! Je vous ferai sûrement un petit article concernant notre sélection de campgrounds, en attendant n’hésitez pas à commenter si vous pensez que je suis passée à côté de quelque chose ! Pour les autres, vous pouvez toujours lire ou relire mes précédents articles sur nos diverses expéditions, qui sait, cela vous donnera peut-être quelques idées ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *